Magistrat ou magistrate

NIVEAU Bac + 4
CONCOURS ENM
FORMATION Rémunérée - 31 mois

Aller au contenu

Tout connaître sur ce métier

Magistrat

Un métier humain qui requiert éthique, écoute et analyse

Concours ouvert jusqu'au 13 mars 2020

Vos missions
La magistrature française regroupe deux catégories de magistrats : ceux du siège et ceux du parquet. Au cours d’une carrière, on peut passer d’une catégorie à l’autre.

Le magistrat du siège est :
- selon sa spécialisation, juge des enfants, juge aux affaires familiales, juge d'instance, d'instruction, d'application des peines...
- indépendant et inamovible, il tranche les conflits entre les personnes (famille, logement, consommation...) ; il sanctionne aussi les auteurs d'infractions pénales, tout en veillant aux intérêts des victimes et de la société ; 
- le magistrat du siège rend des décisions conformément au droit ;
- il est garant du bon déroulement des procès.

Le magistrat du parquet est procureur :
- il ne rend pas de jugement ;
- il représente la société qu’il est chargé de défendre ;
- il dirige l'action de la police judiciaire, décide des suites à donner lorsqu'une infraction est commise et veille à l'exécution des peines ;
- au cours des audiences, il propose au juge une peine au nom de la société ;
- il s'assure également que les droits des personnes vulnérables soient garantis. Placé sous l'autorité du garde des Sceaux, le procureur intervient surtout en matière pénale.

PRINCIPALES COMPÉTENCES

Connaissance approfondie du droit
5 sur 5
Aptitude à décider
5 sur 5
Rigueur et déontologie
5 sur 5
Capacité d’écoute et d’analyse
5 sur 5

Voies d'accès par concours
- 1er concours : vous êtes titulaire d'un diplôme bac + 4 et êtes âgé de 31 ans au plus ;
- 2e concours : vous êtes fonctionnaire ou agent public depuis au moins 4 ans, âgé de 48 ans au plus ;
- 3e concours : vous justifiez d'au moins 8 ans d'activité dans le secteur privé et êtes âgé de 40 ans au plus ;
- Concours complémentaires d’accès aux fonctions du 2d grade de la magistrature : vous êtes âgé de 35 ans au moins et justifiez de 7 ans d’activité professionnelle dans le domaine juridique, administratif, économique ou social qualifiant particulièrement pour l’exercice des fonctions judiciaires. Ces concours donnent accès à une formation plus condensée de 7 à 9 mois qui prend en compte vos acquis professionnels antérieurs. »

Votre situation personnelle, sociale, ou géographique rend difficile la préparation au 1er concours de la magistrature ? Sachez qu’il existe trois classes préparatoires gratuites pour les diplômés méritants. 

Voies d’accès sur dossier, sans passer un concours
- Nomination directe en qualité d’auditeur de justice si vous justifiez d’un niveau bac + 4 et de 4 années d’activité dans les domaines juridique, économique ou des sciences humaines et sociales [qui] qualifient pour l’exercice des fonctions judiciaires ; des conditions d’accès spécifiques concernent également les docteurs en droit et les juristes assistants (article 18-1 de l’ordonnance n°58-1270 du 22 décembre 1958); les auditeurs justice ainsi recrutés intègrent la promotion des auditeurs lauréats des trois concours d’accès à l’Ecole nationale de la magistrature et suivent la même formation ;
- intégration directe dans le corps judiciaire, à condition notamment d’avoir au moins 35 ans, un niveau bac + 4 et de justifier de 7 ans (pour le 2d grade de la hiérarchie judiciaire) ou de 15 ans (pour le 1er grade de la hiérarchie judiciaire) d’exercice professionnel qualifiant particulièrement pour exercer des fonctions judiciaires.

ÉVOLUTION & RÉMUNÉRATION

  1. Auditeur de justice 1352,86 € net/mois
  2. Magistrat* 2678,46 € net/mois
  3. Magistrat** 6 865,31 € net/mois

* (début de carrière)
** (fin de carrière)

PORTRAIT

Marine, substitut du procureur de la République au tribunal de grande instance de Charleville-Mézières,défend l'intérêt public au sein des tribunaux. Elle n'a pas pour mission de prononcer un jugement.

École nationale de la magistrature

Pendant 31 mois, cette école vous forme au métier de magistrat

ENM

L'École nationale de la magistrature (ENM) a pour mission d'assurer le recrutement et la formation professionnelle des lauréats au concours appelés auditeurs de justice, ainsi que la formation continue des magistrats en poste. Elle est composée de deux directions, l'une au siège de l'école, à Bordeaux, l'autre à Paris.

Ces métiers peuvent vous intéresser

Juges non professionnels

Citoyens désignés ou élus qui participent à l’œuvre de Justice aux côtés des magistrats professionnels

Contactez-nous

Vous avez besoin d'informations sur les procédures administratives et le recrutement ?