Devenir greffier : on vous explique tout !

Le ministère de la Justice recrute des greffiers des services judiciaires, éléments indispensables au bon fonctionnement de la justice. 631 postes sont à pourvoir au concours national. Pour la première fois, un concours national à affectation locale est ouvert pour les départements de la Guyane et de Mayotte. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 9 janvier 2023 !

Aller au contenu

Un métier qui a du sens

Les greffiers enregistrent les affaires, informent les parties des dates d’audience et de clôture, préparent les dossiers pour les magistrats, prennent note du déroulement des débats, rédigent les procès-verbaux, mettent en forme les décisions… Véritables chevilles ouvrières de la procédure judiciaire, les greffiers sont indispensables au bon fonctionnement de la justice. Ils sont garants de l’authenticité des actes juridictionnels si bien que tout acte accompli en leur absence peut être frappé de nullité.
Les greffiers sont aussi chargés de renseigner, d’orienter et d’accompagner les usagers dans l’accomplissement des formalités ou des procédures judiciaires. Il s’agit donc d’un métier à forte dimension humaine. Après quatre ans d'expérience, ils peuvent se présenter au concours interne de directeur des services de greffe.

Un concours national à affectation locale à Mayotte et en Guyane

Cette année, le ministère de la Justice organise, à titre expérimental, un concours national externe et interne à affectation locale en Guyane et à Mayotte. Les candidats originaires de ces départements ou ceux qui souhaiteraient y exercer vont ainsi pouvoir le faire. Les lauréats seront affectés dans l’un de ces deux départements à l’issue de leur formation. Cette expérimentation pourrait être élargie à d’autres départements d’outre-mer dès 2024.

N.B : Le concours national et les concours nationaux à affectation locale ont lieu au même moment. Il n’est donc pas possible de s’inscrire à plusieurs d’entre eux.

Une formation rémunérée, des stages sur le terrain

Les lauréats des concours externe et interne suivront une formation rémunérée de 18 mois qui fera alterner cours théoriques à l’École nationale des greffes de Dijon et stages en juridictions. La formation sera identique pour les lauréats du concours national et pour ceux des concours à affectation locale en Guyane et à Mayotte.

À l’issue de la formation et selon le rang de classement, les greffiers stagiaires choisiront leur poste, à partir d’une liste établie par l’administration. Les lauréats inscrits au CNAL pourront être affectés en Guyane ou à Mayotte à l’issue de leur formation.

Conditions d’accès pour le concours externe

□ Être de nationalité française
□ Être titulaire d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau III (bac + 2 minimum) ou d'une qualification reconnue équivalente à l'un de ces titres ou diplômes (sauf pour les parents d'au moins 3 enfants, qui en sont dispensés)
□ Au plus tard le mardi 14 mars 2023, date de la première épreuve écrite, être titulaire du titre ou diplôme classé au moins au niveau III.

Conditions d’accès pour le concours interne

□ Être de nationalité française
□ À la date du début des épreuves écrites, le mardi 14 mars 2023, être en activité, en détachement, en congé parental, en cours d'accomplissement du service militaire
□ Justifier, au 1er janvier 2023, de quatre années au moins de services publics

Informations et inscriptions

>>  Concours national  <<
>>  Devenir greffier en Guyane  <<
>>  Devenir greffier à Mayotte  <<

Contactez-nous

Vous avez besoin d'informations sur les procédures administratives et le recrutement ?