Infirmier ou infirmière à la protection judiciaire de la jeunesse

NIVEAU Diplôme d’état d’infirmier
ACCÈS Concours / Détachement/ Contrat

Aller au contenu

TOUT CONNAÎTRE SUR CE MÉTIER

INFIRMIER À LA PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE (PJJ)

Un métier de la justice au service des besoins de santé des mineurs

Vos missions
L’infirmier peut intervenir dans un centre éducatif fermé (CEF), au sein d’une équipe pluridisciplinaire mais aussi dans une direction territoriale de la PJJ, comme conseiller technique en promotion de la santé.
En centre éducatif fermé :
- il contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individuel de prise en charge ;
- il apporte appui et soutien aux professionnels du CEF pour intégrer la santé dans l’action éducative ;
- il participe à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation de la politique territoriale et inter-régionale de santé.

En direction territoriale :
- il contribue à promouvoir la démarche santé de la PJJ ;
- il aide les équipes de terrain à s’approprier la démarche de promotion concernant la santé des jeunes ;
- il contribue à définir le type de public pris en charge par la PJJ dans les politiques publiques territoriales et les réseaux de partenaires.

PRINCIPALES COMPÉTENCES

Connaissances en psychologie de l'adolescent
5 sur 5
Connaissance de l'environnement et des partenaires dans le domaine de la santé
5 sur 5
Sens du contact et capacité d'écoute
5 sur 5
Esprit d'équipe et autonomie
5 sur 5

Voies d'accès
Pour les infirmiers souhaitant intégrer le corps des infirmiers de l'État, il existe plusieurs voies :

- le concours d’accès au corps des infirmiers de l'État ouvert aux titulaires :
* d’un diplôme mentionné aux articles L. 4311-3 et L. 4311-5 du code de la santé publique ;
* d'une autorisation d'exercer la profession d'infirmier délivrée en application de l'article L. 4311-4 du même code ;

- la mobilité par voie de détachement ou d’intégration directe pour :
* les infirmiers titulaires d’un autre corps de l’ État de catégories A et B
* les infirmiers titulaires d’un cadre d’emploi de la Fonction publique territoriale
* les infirmiers de la Fonction publique hospitalière.

Des infirmiers sont très ponctuellement recrutés, hors concours, par voie contractuelle. La candidature est à envoyer à la direction interrégionale de la PJJ concernée.

ÉVOLUTION & RÉMUNÉRATION

  1. Infirmier à la protection judiciaire de la jeunesse 2164 € à 2462 € (début de carrière)
  2. Infirmier à la protection judiciaire de la jeunesse 3237 € à 3535 € (fin de carrière)

N.B. : ces données sont présentées en salaire brut/mois. Elles intègrent un dispositif de primes qui varient selon les structures d’affectation (direction territoriale ou centre éducatif fermé).

Ces métiers peuvent vous intéresser

Directeur ou directrice des services de la PJJ

Les DSPJJ mettent en oeuvre la politique en faveur des mineurs et des jeunes majeurs faisant l'objet d'une mesure de protection judiciaire. Ils conduisent des actions de prévention et d'insertion.

Éducateur ou éducatrice de la protection judiciaire de la jeunesse

Inscriptions ouvertes

Un métier de la justice au service des mineurs en grande difficulté et en conflit avec loi

Contactez-nous

Vous avez besoin d'informations sur les procédures administratives et le recrutement ?